dimanche 3 septembre 2017

Lac d'Arsine

Une très belle balade dans un somptueux vallon baigné par un torrent où coule une eau laiteuse. Aucune grosse difficulté à noter.

Le Réou d'Arsine. A gauche, les Agneaux et à droite, le Pic de Neige Cordier


Accès : Grenoble > Vizille > La Grave > Col du Lautaret > Le Casset

Départ : Le Casset, parking à l'entrée du village. Il est possible de se garer plus près de la balade en traversant le village et en franchissant le pont qui permet de remonter une piste carrossable jusqu'au Pont du Clot du Gué.

Itinéraire :
 => Le Casset (1512m, 9h30)
 => Lac de la Douche (1900m, 10h30)
 => Col d'Arsine (2348m, 12h20)
 => Lac d'Arsine (2455m, 12h40 à 14h20)
 => Lac de la Douche (1900m, 16h)
 => Le Casset (1512m, 16h50)

3h d'ascension et 2h30 de descente pour un dénivelé de 950m.

Traverser le village du Casset jusqu'à trouver le pont traversant la Guisane (un panneau indique la direction du Lac de la Douche et du Col d'Arsine). Suivre la piste ombragée longeant le petit torrent. Cette piste devient un sentier qui atteint le Lac de la Douche alors que l'on entre dans le Parc des Ecrins. L'itinéraire franchit le torrent pour remonter dans le vallon via un gros raidillon, principale difficulté de la journée. Une fois dans le vallon, le sentier devient une agréable balade passant non loin d'une cabane pastorale et remontant jusqu'au Col d'Arsine. Depuis ce point, un large chemin permet de finir l'ascension vers les lacs glaciaires.

Pour le retour, il est possible de descendre par un petit vallon situé après le lac de gauche en franchissant le petit monticule situé à gauche du lac. Ensuite, la descente ne présente pas de difficulté. Quelques cairns et bouts de chemin aident à revenir vers la cabane pastorale. Suivre alors le chemin de l'aller pour le retour au Casset.

Glacier du Casset, à l'entrée du Parc des Ecrins

Lac de la Douche

Le vallon montant au Col d'Arsine

Le Réou d'Arsine

Arrivé en vue du premier lac

Lacs d'Arsines

Vue sur les Agneaux

Des pics recouverts de neige fraîche

Lacs d'Arsine

Retour au Réou d'Arsine

Réou d'Arsine

Réou d'Arsine

Réou d'Arsine

Retour en direction du lac de la Douche

Retour au Casset, sur un agréable chemin ombragé

samedi 2 septembre 2017

Lacs des Millefonts

Une balade dont le but final était le Mont Pépoiri mais interrompue par une forte menace orageuse forte. Au final une toute petite boucle sans difficulté.

Lac Petit


Accès : Depuis le Col St Martin, descendre la route M2565 en direction de St Dalmas. Au premier virage en épingle, prendre la petite route à droite en direction des Millefonts et la suivre jusqu'au parking des Millefonts.

Départ : Parking des Millefonts.

Itinéraire :
 => Parking (2035m, 12h30)
 => Col de Veillos (2194m, 12h50)
 => Lac Petit (2225m, 13h05)
 => Col de Veillos (2194m, 13h45)
 => Parking (2035m, 14h)

Boucle de 1h30 jusqu'au Lac Petit pour un dénivelé de 200m.

Depuis le parking suivre le GR 52 jusqu'au Col de Veillos. Suivre alors le chemin qui descend pour remonte jusqu'au Lac Petit. On peut ensuite continuer sur le chemin qui grimpe au-dessus du lac et finit par rejoindre le GR. De là, retour au parking. La suite pour une prochaine fois...

Départ de la balade en direction du Col de Veillos

Lac Petit

Lac Petit

Sur le chemin du retour, l'orage menace...

vendredi 1 septembre 2017

Lacs de Prals

Très belle balade au départ de la Madone de Fenestre, en plein coeur du massif du Mercantour. Pas de grosse difficulté à noter. Il est possible d'agrémenter cette randonnée avec un petit sommet herbeux situé juste au dessus des lacs en passant par le Pas du Neiglier. Ce sentier nécessite tout de même une grand prudence, surtout sur les pentes herbeuses qui sont très raides mais cela donne accès à un très beau point de vue sur les lacs.

Les Lacs de Prals vus d'au-dessus


Accès : St Martin Vésubie > La Madone de Feneste.

Départ : Parking situé juste avant la traversée du pont qui mène au refuge de la Madone de Fenestre.

Itinéraire :
 => Parking (1837m, 11h)
 => Lacs de Prals (2315m, 12h40 à 13h45)
 => Sommet herbeux (2550m, 14h45 à 15h)
 => Lacs de Prals (2315m, 15h45 à 16h15)
 => Parking (1837m, 17h20)

1h45 d'ascension et 1h de descente pour un dénivelé de 500m.
+ 1h45 et 300m de dénivelé pour l'ascension du mont herbeux

Rejoindre la vacherie de la Madone et continuer sur le sentier jusqu'à la balise 359 pour prendre la direction de la Baisse des 5 Lacs. Quelques dizaines de mètres plus loin, à la balise 367, choisir le sentier de droite qui remonte dans le Vallon du Ponset. D'abord assez raide, il s'assagit au fur et à mesure que l'on sort de la forêt pour rejoindre tranquillement la Baisse des 5 Lacs. Les lacs sont situés quelques dizaines de mètres de denivelé plus bas.

Pour l'ascension du sommet herbeux, suivre le chemin qui mène au lac le plus à gauche. Au bout du lac, des sentiers remontent vers l'Est une pente qui bascule sur un petit vallon. Un sentier rocailleux, pas toujours bien visible mais très bien marqué par de nombreux cairns permet d'arriver jusqu'au Pas du Neiglier. Arrivé au pas, monter alors sur la gauche en suivant les cairns et la ligne de crêtes pour arriver au sommet. Prudence sur cette partie, notamment lors de la descente qui peut se révéler impressionnante.

Retour par l'itinéraire de l'aller.

Une marmotte à la Baisse des Cinq Lacs

Les Lacs de Prals vus de la Baisse des Cinq Lacs

A droite, le sommet herbeux dont l'ascension se fait depuis le pas du Neiglier

Lac de Prals

Bouquetins au pas du Neiglier

Les Lacs de Prals

Le sympathique vallon de la Madone de Fenestre

La Madone de Fenestre

mercredi 30 août 2017

Baisse du Basto et Pas de la Fous

Une longue randonnée au départ de la vallée des Merveilles avec une arrivée à Casterino. Si les ascensions des Baisses de Valmasque et du Basto ne sont pas un soucis, celle du Pas de la Fous est nettement plus compliquée, le sens de l'orientation est mis à l'épreuve lors de la montée dans le vallon du même nom. Une bonne visibilité (ou une bonne boussole) sera d'une grande aide. Attention également à la très raide descente de la Baisse du Basto. La récompense est à la hauteur des efforts fournis : des chamois et des bouquetins à profusion dans ce lieu à l'écart des foules de la vallée des Merveilles.

Le Lac Noir vu de la Baisse de Valmasque

Départ : Refuge des Merveilles

Itinéraire :
 => Refuge des Merveilles (2111m, 7h55)
 => Baisse de Valmasque (2549m, 9h50)
 => Baisse du Basto (2693m, 11h25)
 => Refuge de Nice (2232m, 13h25 à 14h05)
 => Pas de la Fous (2828m, 16h55)
 => Refuge de Valmasque (2233m, 18h10)
 => Casterino (1544m, 20h45)

22km, 12h de marche avec 3 ascensions pour 1350m D+ et 1900m D-.
Ce temps ne comprend pas la durée entre Casterino et le Lac des Mesches.

Depuis le refuge, prendre la direction de la baisse de Valmasque. Suivre le GR qui remonte tranquillement la vallée des Merveilles. Après avoir passé un petit lac, le sentier devient plus raide jusqu'à atteindre la baisse.

Descendre jusqu'à la balise 95 et prendre la direction de la baisse du Basto, toujours en suivant le GR. L'ascension se déroule sans difficulté, même si un petit coup de collier est nécessaire pour atteindre la baisse. La descente de l'autre côté dans un grand pierrier est plutôt bien marquée mais elle est raide et nécessite de l'attention. Ce passage ne dure pas très longtemps et aboutit à un bon sentier qui mène jusqu'au Lac Niré, puis au refuge de Nice.

Pour l'ascension du Pas de la Fous, il faut revenir sur ses pas depuis le refuge et trouver la balise 418 (juste avant le pont). De là, une sente peu marquée entame la montée dans le vallon de la Fous en longeant le torrent sur sa rive droite. La sente devient un sentier bien visible au fur et à mesure que l'on monte dans le vallon. Des cairns et des marques de peinture blanches permettent de suivre le sentier sans mal. Au plan 2232 (sur la carte IGN), le sentier bifurque sur la gauche et remonte raidement dans un pierrier. Le marque du sentier est toujours aussi visible et précieux. Les traces de peinture blanche disparaissent alors que l'on atteint un replat. Trouver alors les cairns partant en direction de l'est, descendant légèrement pour franchir le lit d'un torrent temporaire et remontant jusqu'au Pas de la Fous.

De là, le chemin, marqué de cairns et de traits de peinture rouge descend jusqu'au Lac Noir pour trouver un bon sentier de randonnée bien balisé. La suite pour rejoindre le refuge de Valmasque puis Casterino n'est plus qu'une formalité même si la fin est un peu longue après une telle marche. Pour rejoindre le parking du Lac des Mesches, le stop marche plutôt bien :).

Vue sur le Mon Bégo au départ de la balade

Dans le Mercantour, les bouquetins prennent la pose

Les chamois aussi...

Petit lac après la Baisse du Basto

A l'entrée du vallon de la Fous, un petit chamois tète sa maman

Un petit chamois avec sa maman

Les chamois sont nombreux dans le vallon de la Fous

Le Pas de la Fous, dans le creux sur la gauche.

Bouquetin au Pas de la Fous

Vue sur les lacs du vallon de Valmasque lors de la descente du Pas de la Fous

Le Lac Vert. On aperçoit le refuge sur la rive au fond du lac.

Un chamois juste après le refuge de Valmasque

Et un jeune bouquetin en train de brouter quelques dizaines de mètres plus loin

mardi 29 août 2017

Vallée des Merveilles

Ascension au refuge des Merveilles pour y passer la nuit avec visite guidée des mystérieuses gravures de la vallée du même nom. Aucune difficulté à signaler aussi bien pour atteindre le refuge que pour suivre la visite guidée.

Lac Saorgine, juste avant d'arrive au refuge des Meveilles

Accès : Tende > St Dalmat de Tende > Lac des Mesches

Départ : Plusieurs petits parking au Lac des Mesches

Itinéraire :
 => Lac des Mesches (1386m, 9h50)
 => Refuge des Merveilles (2111m, 12h05)

2h30 d'ascension pour un dénivelé de 725m.
Compter 3 heures pour la visite guidée des gravures.

Depuis le parking remonter les lacets de la route. Une piste carrossable démarre après le dernier lacet. La suivre pour atteindre le gite, traverser le pont pour arriver sur la rive droite du torrent et prendre la piste qui remonte le Vallon de la Minière. Arrivé à la balise 89, on a le choix entre continuer la piste et emprunter le sentier. En tant que randonneur, il est évidemment plus intéressant de passer par le sentier. Les deux finissent par se rejoindre alors que l'on atteint le Lac Saorgine, le refuge des Merveilles se trouvant quelques hectomètres plus loin.

Pour les visites guidées, il faut s'enregistrer sur une feuille d'inscription en choisissant l'heure de visite, sachant que le nombre de personnes est limité à 15 maximum. Si le nombre est dépassé, un autre guide forme un second groupe. Le coût est de 14 euros pour un adulte.

La visite est un cheminement à travers la vallée des Merveilles, avec des passage hors des sentiers autorisés pour le public. On comprend que des zones soient "fermées" au public, il y a parfois des gravures de partout et il faut faire extrêmement attention à ne pas marcher dessus. La visite guidée est un vrai plus car les gravures sont assez peu visibles au premier abord et leur signification est loin d'être évidente sans quelques explications. D'ailleurs, de nombreuses questions restent aujourd'hui sans réponse, même pour les archéologues qui étudient le site. Les explications du guide restent vraiment intéressantes. La visite s'achève par un retour au refuge des Merveilles.

Après, il est parfaitement possible de revenir au lac des Mesches à pied dans la même journée en probablement moins de deux heures, donc largement faisable en choisissant la visite de 11h ou celle de 14h. Pour ma part, le plan est de rejoindre le vallon de Valmasque le lendemain, donc nuit au refuge.

Gravures

Gravures

Le Lac Long Supérieur avec le refuge des Merveilles

Mont Bégo

Petit tour vers le Lac du Trem après la visite guidée, en attendant la soupe au refuge